L’impact sur la pollution de la zone 30 au regard de l’étude commandée par Touring

Pour Touring, on pollue davantage en zone30 qu’en zone 50. Si nous passons en Ville 30 au 1/1/21, nous devons être rassurés sur l’impact positif de la zone 30 sur l’environnement et la qualité de l’air.

Même si la diminution de la vitesse à 30km/h a un impact positif sur la sécurité routière, il serait navrant et difficilement explicable que, alors qu’on met constamment en avant l’amélioration de la qualité de l’air, cela ne se vérifie pas sur le terrain.

Question d’actualité de M. Marc LOEWENSTEIN, Député bruxellois DéFI, à Mme Elke VAN DEN BRANDT, Ministre, chargée des Travaux publics, de la Mobilité et de la Sécurité routière, et à M. Alain MARON, Ministre, chargé de la Transition climatique, de l’Environnement, de l’Energie et de la Démocratie participative.

Concerne : L’impact sur la pollution de la zone 30 au regard de l’étude commandée par Touring

Le journal « La Capitale » du 18/6/20 nous révèle une étude commandée par Touring selon laquelle rouler à 30km/h à vitesse constante entraînerait une consommation d’essence, et donc une pollution plus importante, que rouler à 50km/h.

Cet article précise notamment que les voitures ont été développées pour consommer moins dans certaines conditions, qu’il va falloir encore du temps au secteur automobile pour amortir les brevets existants et mieux adapter les voitures à la circulation en ville à basse vitesse, la solution étant de rouler avec des véhicules hybrides ou électriques qui consomment moins à basse vitesse mais qui ne sont pas à la portée de toutes les bourses.

A la lecture des conclusions de cette étude commandée par Touring, il me semble essentiel d’y voir plus clair sur l’impact de la mise en ville 30 dans notre Région sur l’un de ces objectifs principaux, à savoir l’amélioration de la qualité de l’air. Si nous ne doutons pas des effets positifs d’une vitesse réduite sur la sécurité routière, nous nous devons d’être rassurés sur l’impact positif de la mesure sur la qualité de l’air. Et si des études démontrent que l’objectif poursuivi ne sera finalement pas rencontré, autant le savoir assez tôt pour adapter nos actions.

Dès lors, Madame la ministre, je souhaiterais vous poser les questions suivantes :

  • Avez-vous pris connaissance de cette étude commandée par Touring ? Quelle est la position du Gouvernement sur celle-ci ?
  • Sur quelles études se basent la Région pour conclure que la zone 30 / Ville 30 est bénéfique pour l’environnement et la qualité de l’air ?
  • Vu le nombre de voiries actuellement limitées à 30km/h ou moins, quel pourcentage de voiries supplémentaire va être mis à 30km/h au 1er janvier 2021, date de l’entrée en vigueur de la Ville 30 ?

Marc LOEWENSTEIN


Pour découvrir le compte rendu des débats, cliquez ici et choisissez la Séance plénière du 19/6/2020. Il est disponible quelques jours après la date du débat.