L’impact financier de la mise en place du paiement sans contact via carte bancaire à la STIB

Question écrite de M. Marc LOEWENSTEIN, Député bruxellois DéFI, à Mme Elke VAN DEN BRANDT, Ministre, chargée des Travaux publics, de la Mobilité et de la Sécurité routière.

Concerne : L’impact financier de la mise en place du paiement sans contact via carte bancaire à la STIB

Nous avons appris que la STIB teste le paiement sans contact via carte bancaire (projet EMV) par son personnel à partir du 15 janvier 2020.

La mise en place de cette nouvelle modalité de paiement des transports publics bruxellois nécessite le doublement des quelques 7.000 valideurs MoBIB, sans compter le prix du logiciel, la gestion du projet, les installations, ...

En parallèle, la STIB a décidé d’augmenter de 0.50€ le prix des titres de transports papier. Ceci, afin d’inciter les usagers à ne plus y recourir et sans volonté de générer des recettes supplémentaires.

La Ministre pourrait-elle m’indiquer :

  • Quel est le coût global de ce projet de paiement sans contact via carte bancaire ? Pourriez-vous ventiler ce montant global en fonction des différents types de dépenses encourues ?
  • Quelle est l’évaluation des recettes supplémentaires attendues suite à l’augmentation de prix des titres de transport papier ?
  • A partir du moment où les tarifs pour les paiements sans contact seront les inchangés par rapport aux tarifs actuels, comment la STIB a-t-elle prévu de payer les banques dans la mesure où chaque voyage est un paiement et a donc un coût de transaction ?

Je vous remercie pour vos réponses.

Marc LOEWENSTEIN

Dans la même rubrique :

 


Restez informés