Le suivi des demandes des communes concernant le stationnement des vélos et trottinettes en flotte libre

Question écrite de M. Marc LOEWENSTEIN, Député bruxellois DéFI, à Mme Elke VAN DEN BRANDT, Ministre, chargée des Travaux publics, de la Mobilité et de la Sécurité routière.

Concerne : Le suivi des demandes des communes concernant le stationnement des vélos et trottinettes en flotte libre

En application de l’ordonnance du 29 novembre 2018 relative à l’utilisation de modes de transports partagés en flotte libre alternatifs à l’automobile, les communes ont été invitées à communiquer au Gouvernement leur demandes concernant le stationnement de ces modes de transports. Certaines communes ont ainsi plus précisément demandé que certaines zones soient protégées et que le stationnement de ces modes de déplacement y soit interdit.

Pourriez-vous m’indiquer :

  • Quelles sont les communes qui sont revenues vers le Gouvernement avec des desideratas ? Quelles étaient plus précisément les demandes de chacune des communes s’étant manifestée ?
  • Quelles sont les suites qui ont été données à chacune de ces demandes ? A défaut de suites favorables, quelles sont les motifs ayant amené à ne pas suivre les demandes de certaines communes ?
  • Quelles sont les zones de la Région où le stationnement des transports partagés en flotte libre alternatifs à l’automobile est interdit ?

Marc LOEWENSTEIN

Dans la même rubrique :

 


Restez informés