L’entretien des sites propres de la STIB

Question écrite de M. Marc LOEWENSTEIN, Député bruxellois DéFI, à M. Alain MARON, Ministre, chargé de la Transition climatique, de l’Environnement, de l’Energie et de la Démocratie participative, et à Mme Elke VAN DEN BRANDT, Ministre, chargée des Travaux publics, de la Mobilité et de la Sécurité routière.

Concerne : L’entretien des sites propres de la STIB

En matière de propreté au niveau des transports publics, un plan d’action a été mis en place en 2015 pour le nettoyage des stations, gares et haltes. Un autre enjeu est celui de la propreté des sites propres de la STIB, en surface. Leur état reste déplorable à certains endroits et les riverains s’en plaignent à juste titre. Les services d’entretien y passent trop rarement.

Par ailleurs, la répartition des tâches entre les différents opérateurs ou gestionnaires de voirie n’est pas toujours claire. Depuis quelques années, une convention doit être signée entre la STIB, Bruxelles-Mobilité et Bruxelles-Propreté.

En réponse à ma question écrite n°1215 (BQR n°48, 15/02/2019), l’ancien ministre de la mobilité me précisait qu’il existait déjà une convention entre la STIB, Bruxelles Mobilité et Bruxelles-Propreté et que, au cours des années 2017 et 2018, des travaux ont été menés en vue de l’élaboration d’une nouvelle convention, qui prévoit davantage de nettoyage sur certains tracés et aux abords de certains arrêts (trams 9 et 3). Dans ce contexte, il a également été convenu que Bruxelles Mobilité verserait une dotation à Bruxelles-Propreté pour toutes les demandes supplémentaires. Les documents étaient alors prêts et déjà signés par la STIB et l’ancien ministre de la mobilité.

  • Pourriez-vous m’indiquer si la convention est aujourd’hui bel et bien signée par tous les acteurs concernés ? A défaut, qui doit encore la signer et quelles sont les raisons du blocage ?
  • A la lecture de la réponse reçue en février 2019, il semblerait qu’il y ait deux conventions : une convention initiale, une nouvelle incluant de nouvelles missions. Pourriez-vous communiquer ces deux conventions ?
  • Quelle est aujourd’hui la répartition des missions d’entretien des sites propres de la STIB entre les différents opérateurs concernés ?

Marc LOEWENSTEIN

Dans la même rubrique :

 


Restez informés