La zone évènement autour de Forest National (suite)

Interpellation de Marc Loewenstein, chef de groupe DéFI, à l’attention du Collège des bourgmestre et échevins concernant la mise en place de la zone évènement « Forest National »

Tout d’abord j’aimerais à la fois saluer et déplorer la mobilisation citoyenne. La déplorer parce qu’elle est le résultat d’une mauvaise gestion du dossier et rassemble des habitants, des commerçants, des associations inquiets, en colère, excédés qui auraient sans doute préférer mobiliser leur énergie et occuper leur temps à autre chose qu’à convaincre le Collège qu’il se trompe, qu’il a fait les choses à l’envers.

D’un autre côté, je salue cette mobilisation et cette interpellation citoyenne parce que, autant nous pouvons faire une opposition constructive et opposer des arguments pertinents, autant vous n’en avez rien à faire et ne voulez pas admettre votre erreur face à nous, adversaires politiques.

J’espère que, tout comme pour le verrou Kersbeek, vous reviendrez à la raison et, plus que reporter l’exécution de votre texte, vous le retirerez le temps qu’il fasse l’objet d’une réelle concertation et que les questionnements légitimes des conseillers communaux, des riverains, des acteurs économiques et associatifs puissent être abordés en toute sérénité pour aboutir à une solution acceptable pour tous. Et je suis sûr, que même s’ils ne peuvent pas s’exprimer, certains membres de votre majorité n’en pensent pas moins Monsieur Roberti.

J’espère donc que, si ça vous fait mal de nous donner raison, vous donnerez à tout le moins raison aux citoyens, à qui vous accordez beaucoup d’importance dans vos programmes électoraux et déclaration de politique générale.

Lors de la réunion du conseil communal du 10 septembre, la majorité a en effet souhaité voter coûte que coûte une modification au règlement redevance sur le stationnement des véhicules à moteur sur la voie publique. Coûte que coûte alors que les discussions lors de la commission préparatoire et du conseil du 10 septembre ont clairement démontré, au-delà de l’absence de concertation, une série de problèmes et mis en avant une série de questions pratiques consécutives à l’adoption de ce règlement.

La conséquence de ce vote précipité était que, à partir du 1er novembre 2019, la zone évènement serait d’application à Forest. Jeudi dernier, nous apprenions déjà par la presse que le règlement n’entrerait finalement en vigueur qu’au 1er janvier 2020, ce qui ne nous réjouis pas pour autant et confirme surtout nos inquiétudes dans la mesure où ce nouveau rétropédalage démontre, encore une fois, votre précipitation et votre amateurisme.

L’interpellation que j’ai déposée pour ce conseil communal visait à faire le point sur l’état d’avancement du dossier et la mise en œuvre de la zone évènement. Je vais revenir donc ici sur certains points à prendre en compte dans l’exécution de votre projet, points qui vous amèneront, je l’espère, à aller plus loin qu’un report au 1er janvier 2020.

Premièrement : la communication et la signalisation vers le public :

Comment la commune prévoit-elle de communiquer vers les riverains, les commerçants, les associations et les visiteurs… ? Quels sont les outils qui seront mis en place et selon quel timing ?Quelle forme va prendre la signalisation lorsqu’il y aura des concerts ? Comment les riverains et visiteurs sauront-ils si la zone est activée ou pas ?

Deuxièmement : la programmation et la gestion des horodateurs :

Comment s’organise la programmation des horodateurs pour y intégrer la zone évènement ? Comment allez-vous gérer la quantité importante de monnaie vu l’impossibilité de payer par carte et les difficultés de payer par sms ? Comment permettre aux personnes qui le souhaitent de payer à l’horodateur ? Qui a 20€ en pièce de 50cent, 1 ou 2€ ? Comment gérer cette situation autrement qu’en demandant à la banque nationale de frapper des pièces de 10 ou de 20€ ? Pour rester sérieux, comment prévoyez-vous de régler cette question pratique à ne pas négliger ?

Troisièmement : les alternatives au stationnement en voirie :

Dans vos réponses lors de la séance du 10 septembre, vous misiez beaucoup sur la disponibilité du parking Audi ou encore du parking Stalle qui va être agrandi. S’il est exact que le parking Stalle va être agrandi, ce ne sera le cas que dans +/- 3 ans. Quid entretemps ? Par ailleurs, la disponibilité du parking Audi n’est ni systématique, ni totale, loin de là. Le parking est utilisé essentiellement les weekends et pas pour tous les concerts. En semaine, il peut être rendu disponible à titre exceptionnel. Et certains weekends, il ne peut être libéré par Audi lorsque l’usine doit gérer des pics de production et accueillir son personnel.

Laisser donc penser que le parking Audi constitue une alternative n’est pas correct dans la mesure où sa disponibilité est toute relative, que ce parking n’appartient pas à la commune et qu’il tient principalement aux bonnes relations entretenues entre Forest National et Audi.

Quatrièmement : la pertinence du périmètre et les reports de charge

Compte tenu des remarques formulées il y a un mois, prévoyez-vous de maintenir le stationnement gratuit au niveau de la zone rouge Saint-Denis et de la place Saint-Denis ?
Comment avez-vous par ailleurs défini le périmètre de la zone ? Quelle est la pertinence du tracé réalisé. Je citerai l’un ou l’autre exemple : l’avenue de Haveskercke est à 1km de Forest National et se retrouve dans la zone ; le milieu de l’avenue Maréchal Joffre se situe à 850m et est hors zone ; la zone à proximité du rond-point Rousseau-Jupiter le long du parc est à moins d’1km et se situe hors zone à partir de Maréchal Joffre ; les rues Henri Maubel et Roosendael sont dans la zone et l’avenue Mozart, qui complète le triangle et est la seule rue restante sur Forest, est hors zone.
Compte tenu de cette situation, comment allez-vous gérer les reports de charge sur des voiries tout aussi proches de Forest National ?

Cinquièmement : la gestion des cartes visiteurs

Vous me direz que les habitants peuvent commander leurs cartes en ligne mais, en vérifiant sur Irisbox, la plateforme ne prévoit pas la possibilité d’acheter les cartes visiteurs. La seule possibilité en ligne est l’achat des cartes riverain et des abonnements d’1 mois, 3 mois ou 1 an. Une solution a-t-elle été prévue avec Parking.brussels et Irisbox pour ajouter l’achat de cartes visiteurs en ligne ?
Vous allez sans doute me dire que les riverains peuvent se rendre physiquement à l’antenne de Parking.brussels de la rue Diederich au niveau de la place Albert mais c’est sans compter d’une part, le potentiel important afflux de demandes à gérer dès l’entrée en vigueur du règlement et, d’autre part, le fait plus préoccupant pour les riverains que l’antenne de Parking.brussels va déménager de la place Albert vers la place Bara à côté de la gare du Midi ?!!

En tout état de cause, votre nouveau plan obligera les riverains accueillant des invités, des clients ou des patients, à payer une carte de stationnement pour leur permettre de se garer alors qu’ils ne sont en rien responsables de ces nuisances liées au stationnement.

Je n’ai pas été exhaustif, d’autres ont ou souligneront d’autres soucis d’application, mais, compte tenu de l’état du dossier, compte tenu de l’absence de concertation, compte tenu de la défiance compréhensible d’un nombre important de riverains, de commerçants, de professions libérales, d’associations, au-delà des aspects techniques totalement prévisibles que vous estimez aujourd’hui trop lourds que pour mettre le règlement en vigueur le 1er novembre, la seule conclusion raisonnable est la suspension de l’exécution de ce règlement le temps de la concertation, de revoir votre règlement au regard des avis recueillis et de vous assurer que la mise en œuvre de cette zone évènement ne se fasse pas dans le chaos et l’incompréhension générale.

Enfin, en matière de compte-rendu et de procédure, j’aimerais aborder 2 points :

  • le premier concerne les informations publiées sur le site internet de la commune. En allant sur la page stationnement et en cliquant sur le nouveau règlement, on découvre à la fin de celui-ci qu’il aurait été approuvé à l’unanimité, ce qui est totalement faux. Il est repris texto en page 14 : « 33 votants, 33 votes positifs » alors que le résultat du vote était de 21 pour, 10 contre et 2 abstentions.
  • le second concerne votre décision de reporter l’entrée en vigueur du règlement au 1er janvier 2020. C’est très bien de l’annoncer dans la presse mais on ne gère pas la commune via des annonces « presse ». Il n’y a des règles à respecter et, à ma connaissance, comme pour le verrou Kersbeek, aucune décision du Collège n’a été prise sur ce report. Et quand bien-même une décision serait prise, c’est au Conseil communal à voter ce report. Et aucun point en ce sens n’a été communiqué aux conseillers communaux pour adapter le règlement. La date d’entrée en vigueur est reprise dans la décision du conseil communal et elle est toujours le 1er novembre 2019. Pour qu’elle soit reportée au 1er janvier 2020, il faut modifier le règlement en Conseil communal et je ne sais même pas si, compte tenu des délais de tutelle prévus pour les règlements redevance, c’est possible…

Vous avez évoqué, Monsieur Mugabo, lors du dernier conseil communal, tant dans vos interventions sur Kersbeek que sur la zone stationnement, de « laboratoire ». Forest n’est pas un laboratoire et les Forestois, les riverains de Forest National, ne doivent pas être vos cobayes.

Marc LOEWENSTEIN